Je n’arrive pas à ranger ma maison : comment changer les choses ?

Qui aime vraiment ranger à part Marie Kondo elle-même ? Si vous vous posez la question et que vous vous répétez souvent : « le problème, c’est que je ne sais pas ranger », je vous arrête tout de suite. La raison derrière le désordre apparent de votre intérieur est souvent plus subtile. Pourquoi n’arrivez-vous pas à vous libérer de l’encombrement, à avoir un intérieur sobre et épuré comme dans les magazines ? Comment faire pour sortir du cercle vicieux du bazar ? Découvrez toutes mes clés d’home-organiser dans cet article pour en finir pour de bon avec cette pensée : « je n’arrive pas à ranger ma maison ».

  1. Pourquoi je n’arrive pas à ranger ma maison ?
  2. Comment remédier au problème du désordre récurrent ?

Pourquoi je n’arrive pas à ranger ma maison ?

Vous n’avez pas beaucoup d’aide et trop de travail

Voilà une des premières raisons qui peut expliquer le fouillis : tout le monde dérange mais vous êtes la seule à ranger ! Que ce soit les jouets du petit dernier éparpillés dans le salon, la manette de console de jeux de votre aîné abandonnée sur le canapé ou le linge qui sèche depuis 4 jours dans la buanderie et que personne n’a pris l’initiative de plier : tout vous retombe dessus.

Peut-être pouvez-vous essayer d’impliquer plus votre conjoint et vos enfants dans le rangement ? Évidemment, le changement ne va pas se faire du jour au lendemain. Commencez toutefois par demander un peu d’aide et faites preuve de patience et de pédagogie pour arriver à vos fins.

Pour les enfants, peut-être pouvez-vous imaginer le rangement sous forme de jeu si votre progéniture est réceptive ? Un planning pour mettre la table, débarrasser et vider le lave-vaisselle peut aussi être accroché sur le réfrigérateur pour éviter que ce soit toujours la même (c’est-à-dire vous) qui s’y colle.

Pour aller plus loin sur ce sujet, découvrez 5 conseils pour vous libérer de la charge mentale de maman, un fardeau souvent lourd à porter.

Vos standards de rangement sont trop élevés

Peut-être fixez-vous la barre un peu trop haut en matière de rangement ? Si vous trouvez votre référence sur les réseaux sociaux ou dans les magazines de décoration, il est facile de comprendre pourquoi. Je vais vous faire une confidence : je pense que ces intérieurs épurés avec très peu d’objets et où rien ne dépasse sont très trompeurs.

Si vous avez un enfant en bas âge, c’est compréhensible d’avoir quelques jouets qui traînent au sol de temps en temps. Si vous vivez avec un chien affectueux, il est normal de retrouver ses jouets par terre et quelques poils laissés au passage. Mais c’est aussi ce qui montre que votre logement abrite de la vie et des bons moments !

Si vous vous sentez concernée, essayez de relativiser pour ne pas trop vous gâcher la vie. Si vous vous sentez bien dans votre intérieur, même si celui-ci ne ressemble pas à votre magazine de décoration favori, ce n’est pas grave !

Vous attendez trop longtemps pour commencer à ranger

Jour après jour, c’est de pire en pire. La pile de papiers qui traîne dans l’entrée grandit. Les plans de travail de la cuisine s’encombrent de vaisselle. Votre table de chevet devient un théâtre de tubes de crème et de livres en tout genre. La surface de sol visible dans la chambre de votre petit dernier diminue. Et puis un jour, vous craquez. C’est le branle-bas de combat. Vous et votre famille passez 2 heures à tout ranger. Ah, quel doux sentiment de satisfaction. Mais dès le lendemain, le cercle vicieux redémarre.

Si la situation vous semble familière, je vous donne plusieurs conseils dans la suite de l’article pour vous alléger du sentiment de vivre dans un bazar continu.

Vous possédez trop d’objets dans un petit espace mal organisé

Parfois, le problème est organisationnel. Vos enfants n’arrivent pas à atteindre le porte-manteaux dans l’entrée, donc ils laissent leurs manteaux par terre. Le placard à chaussures déborde et ne peut pas accueillir tous vos souliers. Ranger la cocotte-minute dans la cuisine relève du parcours du combattant. Résultat : le rangement devient une corvée et personne ne veut s’y atteler, surtout à la fin de la journée quand la fatigue pointe le bout de son nez.

La plupart du temps, la raison est simple : vous possédez trop d’objets. Pour vous donner une idée, un foyer américain contient en moyenne 300 000 objets. Si le nombre est probablement un peu moins impressionnant pour la France, il n’en reste pas moins que vous avez sûrement des possessions dont vous ne vous servez pas qui encombrent inutilement votre espace.

Dans ce cas-là, pas de miracle, c’est une combinaison de tri, de désencombrement et d’optimisation des espaces de rangement qui va vous aider à rendre votre intérieur plus fonctionnel et facile à ranger.

Pour aller plus loin, apprenez à vous libérer de l’attachement aux objets.

Vous vivez un moment difficile dans votre vie

Du stress au travail, un divorce, une transition de vie, un mal-être global : parfois la vie n’est pas tendre. Et cela se ressent forcément sur votre bien-être global mais aussi sur votre intérieur. Notre logement est en effet un reflet de notre esprit. Si vous vous découragez au moindre effort de rangement, c’est peut-être lié à ce que vous vivez en ce moment.

Faites le point, soyez indulgente envers vous-même et remettez la priorité sur votre bien-être.

Découvrez l’étonnant lien entre rangement et psychologie pour approfondir le sujet.

QUIZ RANGEMENT : découvrez à quel animal vous ressemblez en fonction de votre sens du rangement.

Lièvre, Castor, Dauphin, Ecureuil, Renard : à chaque « bête de rangement », des conseils de Home-Organising pour vous aider.

Comment remédier au problème du désordre récurrent ?

La clé : le tri et le désencombrement

Moins vous disposez d’objets à ranger, moins vous courez le risque de les voir se disperser un peu partout dans votre logement : c’est mathématique ! Si vous possédez trop de choses, vous aurez beau acheter des jolis tiroirs de rangement et des grands placards pour tout stocker : vous finirez probablement avec une désagréable sensation de trop-plein et de désordre.

désencombrer ses vêtements quand on n'arrive pas à ranger

Quand des clients font appel à mes services d’home organiser, le désencombrement est toujours la première étape. Que leur but soit de se réapproprier leur intérieur suite à une transition de vie ou simplement d’avoir une maison mieux rangée, je commence toujours par les aider à faire le tri et désencombrer.

À lire aussi : découvrez 7 idées reçues à oublier sur le métier de coach en rangement.

Si vous souhaitez commencer à trier chez vous, je vous donne 3 conseils cruciaux :

  • Triez par catégorie et non par pièce : vêtements, ustensiles de cuisine, cosmétiques ;
  • Évitez le superflu et les objets en double. Si vous êtes 4 à la maison, vous n’avez probablement pas besoin de 30 mugs dépareillés ou de 2 cocotte-minute qui prennent une place monstrueuse dans la cuisine.

Trouver une place à chaque objet

Une fois votre désencombrement effectué, votre mission est de trouver une place logique à chacune de vos possessions, sans exception. Cela s’applique aussi au sac à main que vous jetez dans l’entrée en rentrant du travail et à toutes vos paires de chaussures. C’est la clé pour que chaque objet soit rangé là où il doit l’être.

Pour adopter un système durable, voici quelques conseils :

  • Limitez les déplacements. Rangez la vaisselle près de l’évier et du lave-vaisselle, les draps dans les chambres adéquates et les serviettes dans la salle de bain ;
  • Gardez les objets du quotidien à portée. Si vous avez besoin d’un tabouret pour attraper les assiettes de tous les jours, il y a peut-être quelque chose à revoir ;
  • Adaptez les rangements à chacun. Par exemple, rendez les porte-manteaux et les placards accessibles pour vos enfants.

Vous avez besoin de conseils pour optimiser l’organisation de vos espaces de vie ? Découvrez ces 4 astuces de rangement et gain de place.

Mettre en place des routines de rangement

Après chaque activité, essayez de prendre l’habitude de ranger chaque chose à sa place. Les cosmétiques vont dans le placard de la salle de bains et pas sur le rebord du lavabo. Le lieu de prédilection de la vaisselle sale est dans le lave-vaisselle ou dans l’évier.

En quittant une pièce, balayez-là du regard et emportez ce qui n’est pas à sa place pour le ranger.

Instaurez aussi des routines mécaniques de rangement. Le matin, faites votre lit et videz le lave-vaisselle. Le soir, rangez les papiers qui traînent et nettoyez la cuisine après le dîner. Vous pouvez combiner ces routines avec un planning pour faciliter le partage des tâches. Pour chaque jour de la semaine, qui vide le lave-vaisselle ? Qui met la table ? Qui la débarrasse ?

Alors, vous sentez-vous plus armée après la lecture de cet article pour ne plus dire : « je n’arrive pas à ranger ma maison » ? Si vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé, notamment pour les étapes de tri et d’organisation qui peuvent être décourageantes à première vue, découvrez mes services de home organiser à Paris.

visuel visioconférence home-organising

(RDV visio 1h – gratuit – sans engagement)

Et si vous réserviez un rendez-vous en ligne pour faire le point avec moi ? Ensemble :

  • Faisons un état des lieux de votre situation
  • Discutons de vos objectifs
  • Vérifions l’adéquation de la méthode KonMari à vos besoins.

Cet article vous a plus ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !