12 conseils pour bien s’installer dans un nouveau logement

Emménager dans une nouvelle maison, c’est le début d’une nouvelle vie. C’est peut-être une maison que vous avez fait construire, ou un appartement plus spacieux, ou encore un logement de taille plus modeste si vos enfants sont partis. Mais justement, qui dit nouvelle vie, dit nouveaux repères à construire. Arriver dans un nouveau lieu n’est pas si simple. Quelle méthode faut-il suivre pour bien s’installer dans un nouveau logement ? Comment s’y sentir chez soi au plus vite ? Pour passer une bonne première nuit dans votre nouvelle maison, suivez mes 12 conseils et emménagez en toute sérénité !

  1. Quelle est la bonne méthode pour s’installer dans un nouveau logement ?
  2. Comment se sentir chez soi rapidement dans un nouveau logement ?

Rester méthodique pour bien s’installer dans un nouveau logement

1) Se préparer psychologiquement au chaos des premiers jours

Qu’on soit maniaque ou qu’on ait un peu tendance au désordre, une chose est sûre : les premiers jours d’installation dans un nouveau logement ne sont pas très confortables. Il y a des cartons partout, qui encombrent l’espace. C’est le fouillis total : on n’arrive pas à retrouver ses affaires car on ne sait plus où on les a rangées. Et pour ne rien arranger, on se dispute parce qu’on est fatigué des longues semaines de préparation au déménagement.

Bref, en résumé, on ne peut pas vraiment y échapper, les premiers jours sont chaotiques. Alors, préparez-vous psychologiquement, armez-vous de patience et prenez ça avec humour, vous êtes en camping pour quelques jours. Pas de panique, ce n’est que temporaire, ça va s’arranger !

Une astuce que connaissent bien tous les habitués des déménagements : préparez-vous une valise comme si vous partiez en vacances avec, justement, tout le nécessaire pour les premiers jours. Bols de petits déjeuner, brosses à dent, et jouet préféré du petit dernier, pour ne citer que 3 objets de « première nécessité » !

2) S’approprier son nouvel espace

La bonne méthode pour vous installer dans votre nouveau lieu de vie : partir des plus gros volumes vers les plus petits. Commencez par trouver la place des grosses pièces, comme le gros électroménager, ou les gros meubles. Ce sont ces éléments, qui, une fois placés dans les pièces, vont déterminer la circulation dans l’espace : ne négligez donc pas cette étape, elle est clé pour vous sentir bien chez vous.

Mon conseil : pour trouver « la » bonne place au mobilier imposant, fiez-vous au chemin de la lumière. Placez-vous à l’entrée de la pièce et regardez comment les murs sont éclairés en lumière naturelle. Cela vous permettra tout de suite de comprendre où placer vos éléments les plus hauts.

A ce moment-là, il peut arriver que vous vous rendiez compte que les gros meubles et appareils électroménagers, qui pourtant allaient parfaitement dans votre ancien lieu de vie, ne s’intègrent pas bien dans votre nouvel intérieur. Cela peut arriver même si le nouveau logement est plus grand que l’ancien. Cela dépend complètement de l’agencement des pièces et de l’emplacement des ouvertures (fenêtres et portes). Faites des essais et commencez, si nécessaire, à réfléchir à de nouvelles solutions d’organisation plus adaptées à votre nouvel espace. Ne laissez pas une grosse armoire vous couper toute la lumière du séjour, aussi belle soit cette armoire !

Pour imaginer votre nouvel espace intelligemment, découvrez 4 astuces de rangement et gain de place.

3) Penser à une place logique pour chaque chose

Une fois que vous aurez placé les plus gros meubles, vous aurez une idée des volumes de rangement dont vous disposez dans chaque pièce. Ce volume de rangement est donc composé des rangements intégrés (placards et dressings) et de vos propres meubles de rangement.

L’exercice consiste alors à réfléchir « théoriquement » à une place logique pour chaque chose. En général, vous allez reproduire le rangement que vous aviez dans l’ancien logement. C’est effectivement le plus simple pour s’y retrouver au début.

Profitez-en quand même pour corriger les « anomalies » s’il y en avait dans votre ancienne maison ou votre ancien appartement. Par exemple, si vous n’aimiez pas l’endroit où était rangé le linge de lit, changez sa place !

J’attire votre attention sur les rangements ouverts ou fermés. Dans votre nouvelle organisation, fiez-vous à votre intuition pour mettre les choses qui vous font plaisir plutôt dans des rangements ouverts, et ceux que vous n’aimez pas voir, dans des rangements fermés. Prenons l’exemple des papiers administratifs. S’ils doivent être stockés dans votre chambre par manque d’espace, arrangez-vous pour qu’ils soient mis derrière une porte de placard. Les dossiers de facture ne facilitent pas l’endormissement !

C’est le moment de faire les bons choix. Prenez un bon départ dans votre nouveau logement et découvrez 3 étapes pour garder votre maison organisée sur le long terme.

4) Ranger pièce par pièce

Maintenant, le moment est venu de déballer vos cartons et de commencer concrètement à vous installer dans le nouveau logement.

Bon à savoir si vous n’avez pas encore déménagé : pour faire vos cartons en toute sérénité, découvrez mes 7 conseils pour bien déménager.

s'installer dans un nouveau logement et déballer les cartons

Si vous avez bien fait vos cartons, ils sont normalement organisés par pièce de votre espace de vie. Commencez par ranger les pièces qui sont les plus utiles pour la logistique de la famille : salle de bain, cuisine, buanderie. De même, si vous avez des enfants, ils vont avoir rapidement besoin de retrouver leurs affaires d’école. C’est aussi un carton prioritaire à défaire.

Videz entièrement chaque carton avant d’en commencer un nouveau. Cela évite d’avoir un champ de cartons à moitié vidés qui encombre votre espace de vie.

Cette étape est déterminante au niveau de l’organisation de vos espaces de rangement. Tout tient sans problème ? Bravo, allez au paragraphe 6.

Vous commencez à forcer pour tout faire tenir dans les placards ? Aïe, c’est signe qu’il va falloir trier un peu, allez au paragraphe 5 !

5) Désencombrer et trier

Si vous lisez ce paragraphe, c’est soit que votre nouveau logement est plus petit qu’avant, soit que vous n’avez pas eu le temps de finir de trier avant le déménagement. Ou les deux combinés !

Mais, pas d’inquiétude, je vais même vous rassurer. Vous êtes sûrement dans la meilleure configuration qui puisse exister pour faire un bon tri. Pourquoi ? D’abord, parce que vous arrivez dans un lieu qui est vide. Et c’est beaucoup plus facile que de trier dans un lieu occupé. Deuxièmement, toutes vos possessions sont rassemblées là, dans les cartons : elles ne demandent qu’à être passées en revue. Et enfin, cela vous donne l’occasion unique de repartir de la page blanche et de construire un lieu qui vous ressemble, avec seulement les objets qui vous plaisent et qui vous sont utiles.

Sans aller jusqu’à devenir minimaliste, profitez donc de cet emménagement pour dire au revoir à certains livres, vêtements, ou bibelots qui ne correspondent plus à votre nouvelle vie.   

Comment faire ce tri ? Passez tous vos biens matériels au Test de la Joie, selon la méthode KonMari : interrogez-vous sur l’utilité mais aussi sur la joie que vous procure chacun de vos objets. Séparez-vous sans regret de ce cadeau de Noël de votre belle-famille qui dormait dans un placard depuis plusieurs années. Ne gardez pas non plus cet ustensile de cuisine incongru : « mais à quoi servait-il au fait ? ».

Remplissez un carton vide avec ce que vous souhaitez revendre ou donner. Trouvez un endroit au garage ou dans la cave pour le stocker en attendant de vous en occuper. Et découvrez toutes mes idées pour offrir une seconde vie aux objets dont vous ne vous servez plus.

6) S’occuper de l’administratif et de la partie technique

Gaz, électricité, eau : relevez les compteurs. Ces informations vous seront demandées par vos fournisseurs pour la mise en place de vos nouveaux contrats.

Vérifiez que tout fonctionne : chaudière, radiateurs, climatisation éventuelle, électroménager déjà présent, problème de plomberie (fuite, canalisation bouchée). Demandez rapidement de l’aide à des professionnels au besoin, pour éviter le mode camping prolongé.

7) Demander de l’aide pour son emménagement si besoin

Si toutes les démarches d’emménagement vous pèsent trop, n’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous. Peut-être avez-vous un bon copain bricoleur qui peut vous faire gagner du temps pour remonter les meubles dont vous avez perdu la notice ?

Vous pouvez aussi trouver un coup de main « professionnel » pour réaliser de petits travaux. Par exemple, à Paris, la plateforme Lulu dans ma rue propose différents services : bricolage, informatique, aide au déménagement, montage de meubles, etc. Ce peut être un gain de temps précieux, et surtout des soucis en moins. Parfois, mieux vaut s’adresser à un expert plutôt que de se lancer dans quelque chose qu’on n’a pas l’habitude de faire.

Comment se sentir chez soi rapidement dans un nouveau logement ?

8) Purifier l’espace

Quand on arrive dans un nouveau lieu, la première chose à faire pour se sentir vraiment chez soi, c’est de supprimer les traces des anciens occupants. Je ne parle pas nécessairement des traces réelles sur les murs. Oui bien sûr, ces traces-là, vous aurez sûrement à cœur de les enlever !

Mais je veux plutôt parler des traces immatérielles : il s’agit de purifier l’espace des énergies précédentes. C’est un principe de Feng Shui, mais il se comprend parfaitement, c’est du bon sens. Un grand ménage vous apportera de la légèreté dans votre nouvel intérieur, tant sur le plan matériel que sur le plan psychologique. Au sens propre, comme au figuré, le nouvel endroit sera purifié, il sera prêt à vous accueillir. 

9) Anticiper les travaux

Bien évidemment, si le logement a besoin de travaux de rafraichissements, c’est plus confortable de les faire réaliser avant l’emménagement. Cela évite la logistique des meubles déjà présents et vous permet de vous sentir plus vite à votre place.

Mais ce n’est pas toujours possible… En tout cas, n’attendez pas trop longtemps pour les faire. Si vous vous installez complètement, vous aurez d’autant plus de peine à tout ressortir des pièces quand il faudra lancer les travaux.  

Les travaux sont en cours ou vont bientôt démarrer au moment de l’emménagement ? Donnez des consignes précises aux déménageurs. Cela vous évitera de devoir déplacer vous-même une grosse armoire lorsque vous vous retrouverez tous seuls.  

QUIZ RANGEMENT : découvrez à quel animal vous ressemblez en fonction de votre sens du rangement.

Lièvre, Castor, Dauphin, Ecureuil, Renard : à chaque « bête de rangement », des conseils de Home-Organising pour vous aider.

10) Se laisser du temps…mais pas trop non plus

Je n’ai pas de délai précis à vous donner pour le déballage des cartons, mais je suis sûre d’une chose : votre motivation va s’étioler sur le long terme, donc il faut rester sur l’énergie positive de l’emménagement pour avancer au maximum sur l’ouverture de vos cartons. J’ai déjà vu plusieurs fois des logements où les cartons n’étaient toujours pas défaits, alors que le déménagement datait de 3 ou 4 ans.  

Pour autant, la précipitation n’est pas forcément de mise non plus : il faut avoir déjà vécu un peu dans les lieux pour réfléchir aux solutions de rangement et d’organisation qui conviennent le mieux à l’espace. Inutile donc de courir dans le magasin de meuble dès le premier week-end !

Laissez-vous le temps, ressentez et regardez les différentes pièces. S’installer dans un nouveau logement, c’est apprendre à aimer le lieu et à le modeler à votre image, pour le bien-être de votre foyer.

11) Embrasser pleinement ce nouveau départ

Un déménagement, c’est un nouveau départ, une autre page de vie qui s’ouvre. Profitez-en pour faire peau neuve et pour vous libérer de certains poids liés au passé. Ces poids peuvent être matérialisés par des objets qui sont chargés d’une mauvaise énergie ou de mauvais souvenirs. C’est l’occasion ou jamais de vous séparer de ces objets. Gardez uniquement ce qui vous est précieux et que vous aimez vraiment.

En triant, en organisant, pensez aux projets à venir qui vous tiennent à cœur : un hobby auquel vous souhaitez consacrer plus de temps, vos jeux de société facilement accessibles pour passer de bons moments en famille, etc. Offrez une belle place aux objets correspondants.

12) Soigner la décoration

Quelles couleurs vous font vibrer ? Quels matériaux aimez-vous particulièrement ? Aujourd’hui, à peu de frais, on peut repeindre une pièce ou poser un joli papier peint. Une décoration à votre goût vous permettra de faire de votre logement un endroit dans lequel vous vous sentirez bien.

Commencez par la « coque » : les sols et les murs. Choisissez avec soin vos peintures, vos tapis. Puis amusez-vous avec les petits éléments : tableaux, photos, plantes, jolies lampes, plaids, coussins.

Bien sûr, vous pouvez ré-employer les éléments de décoration de votre ancien logement. Mon seul conseil : écoutez bien votre intuition. Si vous avez un doute, c’est sûrement que le coussin ou le tableau en question ne va plus dans ce nouvel espace. C’est le moment de lui dire au-revoir.  

Enfin, un dernier mot : la décoration est, par essence, ce qui va personnaliser votre logement. Or, toute la famille doit se sentir à sa place dans le nouvel appartement ou la nouvelle maison. Permettez donc à chacun des membres du foyer de se créer un endroit personnel dans le nouveau lieu. Laissez vos enfants s’exprimer dans leur nouvelle chambre en les aidant à choisir des éléments de décoration qui leur plaisent. Trouvez aussi un endroit pour que vous, parents, puissiez télétravailler dans un coin bureau qui soit à votre goût, et bien dédié à votre activité professionnelle.


visuel visioconférence home-organising

(RDV visio 1h – gratuit – sans engagement)

Et si vous réserviez un rendez-vous en ligne pour faire le point avec moi ? Ensemble :

  • Faisons un état des lieux de votre situation
  • Discutons de vos objectifs
  • Vérifions l’adéquation de la méthode KonMari à vos besoins.

Cet article vous a plu ? Enregistrez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard.