7 conseils pour bien déménager et se faciliter la vie

infographie 7 conseils pour bien déménager

Un déménagement, c’est un peu stressant, quoi qu’on en dise. Vous avez peut-être organisé votre dernier déménagement en 1 mois, voire en 15 jours. Et la moitié des cartons n’étaient toujours pas prêts à 2 jours du départ ? Pour éviter de reproduire ce scenario catastrophe, je vais vous inviter à vous préparer et à gérer cet événement comme un vrai projet. Je vais vous apprendre à organiser un déménagement seul et à devenir votre propre « Chef de projet Déménagement ». Après avoir lu cet article, vous saurez comment faire votre liste à cocher de déménagement, et comment établir votre retroplanning avant le jour J. En suivant mes 7 conseils pour bien déménager, vous aurez toutes les clés pour quitter votre logement sans stress !

  1. La planification, c’est la clé pour bien déménager (J-90)
  2. Organiser le plan d’attaque du déménagement (J-60)
  3. Estimer le volume de ses possessions (J-60)
  4. Se lancer dans un tri de ses affaires (J-45)
  5. Faire ses cartons (entre J-45 et J0)
  6. Peaufinez les derniers détails avant l’arrivée des déménageurs (J-7)
  7. Les joies administratives du changement de logement (J-15 à J0)

1) La planification, c’est la clé pour bien déménager (J-90)

Qu’est-ce qui risque de vous mettre en panique ? C’est de perdre le contrôle de la situation. La solution : ANTICIPER. L’anticipation vous permettra de garder la tête froide, en tout instant.

Je vous recommande de préparer votre déménagement dès que vous savez que vous partez. Si vous revendez votre logement et que vous rachetez un autre bien, vous aurez un délai de 3 mois environ entre la signature du compromis de vente et celle de l’acte de vente de votre futur logement. Et si vous êtes locataire, vous devez envoyer une lettre de préavis pour avertir de votre départ. En général, le délai de préavis est de 3 mois.  

Ainsi, trois mois avant le départ, c’est le temps qu’il vous faut pour réfléchir à tous les détails d’organisation et pour TOUT noter, afin de ne rien oublier d’important.

Je suis adepte du management visuel : faites un planning à la vue de tous afin que chaque membre du foyer soit impliqué dans ce projet et se sente concerné tout comme vous l’êtes ! Vous pouvez par exemple l’accrocher en bonne place dans la cuisine, c’est à mon sens le meilleur endroit, puisque c’est le passage obligé de tous, deux à trois fois par jour. Ainsi, pas d’excuse, tout le monde est au courant des choses à faire et des délais pour chaque tâche.

Notez tout ce qui vous semble à faire d’ici le grand départ. Faites votre retroplanning détaillé pour les étapes incontournables, avec une date limite en face de chaque tâche :

  • réservation des déménageurs ou appel aux amis
  • tri des affaires
  • récupération de cartons
  • don ou revente des objets superflus
  • remplissage des cartons
  • administratif changement d’adresse
  • déménagement !

Vous êtes maman et vous redoutez cette préparation du déménagement qui s’ajoute à votre planning déjà chargé ? Découvrez mes conseils pour vous libérer de la charge mentale de maman.     

2) Organiser le plan d’attaque du déménagement (J-60)

Première question à vous poser : quel type de déménagement vous faut-il ? Un déménagement avec l’aide d’amis, ou un déménagement géré par des professionnels ? Le choix va dépendre de votre budget, mais pas seulement. Cela va aussi dépendre du volume d’objets que vous avez à déménager. Ce n’est pas la même chose de déménager un studio d’étudiant ou la maison de toute une vie ! Quand les volumes deviennent vraiment importants, il n’est pas raisonnable de se lancer dans un déménagement « amateur ». 

Si vous faites le choix de faire appel à des amis pour déménager, quelques précautions d’usage s’imposent. D’abord, assurez-vous qu’ils bloquent bien la date et qu’ils ne vous fassent pas faux bond au dernier moment : pour cela, prévenez-les au moins 2 mois à l’avance. Ensuite, cela paraît évident, mais, tournez-vous uniquement vers des personnes de confiance que vous connaissez bien. Cela vous évitera les mauvaises surprises, comme par exemple des objets de valeur disparus subitement le jour J. Enfin, comme vos amis vous rendent un fier service, soignez-les bien ! Prévoyez des snacks et des rafraîchissements pendant le déménagement, et une pause déjeuner pizza par exemple.

Si vous faites appel à des déménageurs professionnels, là encore, j’ai quelques conseils à vous donner. Tout d’abord, pour choisir un bon professionnel, quel qu’il soit, il n’y a rien de mieux que de s’adresser à une entreprise qu’on vous a recommandée. Donc, pour trouver des déménageurs fiables, faites marcher le bouche-à-oreille : il y a peut-être quelqu’un dans votre entourage qui vient de déménager et qui est content de ses déménageurs. Si le bouche-à-oreille ne donne rien, les avis utilisateurs sur Internet peuvent vous permettre de vous faire une idée de la qualité de service des entreprises de déménagement. Sélectionnez plusieurs entreprises et prenez rendez-vous pour établir des devis. Sachez que certains déménageurs font et déballent vos cartons à votre place. C’est une formule, certes onéreuse, mais qui peut être très pratique si vous angoissez à l’idée de faire vos cartons vous-même. A savoir aussi : les devis sont toujours gratuits.

3) Estimer le volume de ses possessions (J-60)

Pour louer le bon camion, si vous déménagez seul(e), ou bien pour savoir à quoi vous attendre dans le devis des déménageurs, une estimation du « cubage » s’impose.

Un site comme Mister Déménagement permet d’évaluer le volume d’affaires à déménager et de dimensionner le nombre de cartons et la taille du camion. Grâce à une calculette en ligne, vous indiquez le type et le nombre de meubles que vous avez et le logiciel évalue le volume en m3.

Lors de cette étape, préparez-vous psychologiquement : vous pouvez être surpris et déstabilisé par le volume d’affaires que vous possédez. En effet, si vous êtes resté de nombreuses années sans déménager, il est possible que vous ayez accumulé beaucoup d’objets et de mobilier. Vous allez peut-être remettre la main sur des choses dont vous aviez même oublié l’existence-même.

Ne vous laissez pas décourager par la « montagne » d’objets qu’il va falloir mettre en cartons : cela vous paraît probablement impressionnant, mais dites-vous bien qu’il n’y a rien d’insurmontable et que la quantité d’objets est dénombrable, ce n’est pas un « puits sans fond ». Pour gérer sereinement vos émotions face à ces objets de toute une vie, l’étape suivante, celle du tri, peut être salvatrice.

4) Se lancer dans un tri de ses affaires (J-45)

Vider entièrement votre intérieur pour déménager vous donne une occasion unique de trier vos affaires. Je vous invite vivement à saisir cette occasion. Peut-être vous dites-vous que c’est une perte de temps ? Pourtant, croyez-moi, vous allez y gagner bien plus que quelques kilos de cartons : c’est votre vie que vous allez passer en revue. Et ce sera le moment de faire le point sur vos priorités, vos envies, et sur les objets qui correspondent vraiment à votre nouvelle vie dans le futur logement. Comment imaginez-vous vivre dans votre futur salon, ou dans votre future chambre ? Certains objets vont vous suivre dans votre nouvelle vie, d’autres non.

Pour trier vos affaires, fiez-vous à la méthode de Marie Kondo. Triez catégorie par catégorie, dans l’ordre de la méthode, qui va du plus simple au plus compliqué. Première catégorie plutôt facile à trier : les vêtements. Quels vêtements vous apportent de la Joie ? Identifiez-les, ce sont ceux-là qui vous sont vraiment indispensables. Astuce : vous déménagez en hiver ? Mettez les habits d’été et autres maillots de bain en cartons.

Procédez ainsi, catégorie après catégorie et mettez en cartons tous les objets qui ne vous sont pas utiles au quotidien. Par exemple, vous pouvez mettre en carton les objets de décoration ou les livres dès votre tri effectué. Prévoyez un mur disponible dans votre maison ou appartement pour stocker vos piles de cartons en vue du déménagement. Et notez sur les cartons ce qu’ils contiennent, et éventuellement la pièce de destination si vous la connaissez déjà.  

Au cours de votre tri, vont apparaître des objets que vous ne voudrez pas garder dans votre futur(e) maison ou appartement : découvrez que faire des objets dont vous ne vous servez plus dans cet article dédié.

Tout ce que vous pouvez trier avant le déménagement va vous faire gagner du volume dans les cartons, et c’est intéressant. Mais ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas tout trié avant de partir, le déballage sera une autre occasion de passer vos objets au test de la Joie de Marie Kondo !

séjour rempli de cartons de déménagement

5) Faire ses cartons (entre J-45 et J0)

Pour faire ses cartons, il faut d’abord… trouver des cartons ! Normalement, si vous faites appel à un déménageur, ils vous sont fournis, ainsi que du papier bulle et des rouleaux de scotch. Mais si vous déménagez par vos propres moyens, essayez de trouver des cartons de récupération, ça vous coûtera moins cher, et c’est plus écologique. Vous pouvez, par exemple, récupérer des cartons en bon état dans le supermarché le plus proche. Vous pouvez aussi demander à vos amis, ou regarder dans le hall de l’immeuble. Attention, choisissez-les avec soin : il les faut solides et de taille raisonnable.

Comment faire des cartons intelligemment ? Mettez les objets les plus lourds au fond, et des choses plus légères sur le dessus. Veillez à ce que le carton reste « portable ». Par exemple, quand vous faites vos cartons de livres, prévoyez de petits cartons, ou bien complétez une rangée de livres par des vêtements ou autres objets légers.

Pour tout ce qui est fragile, comme la vaisselle ou les objets de décoration, calez au maximum les objets. Utilisez du papier journal ou du textile pour éviter que les choses bougent et s’entrechoquent entre elles. Notez la mention “fragile” sur le carton pour que vos déménageurs ou amis déménageurs y fassent attention.

Essayez au maximum de mettre ensemble les objets qui vont dans une même pièce, pour vous faciliter la vie au déballage : les ustensiles de cuisine dans des cartons « Cuisine », les objets de salle de bain dans des cartons « Salle de bain ». Ca paraît évident, mais ce n’est pas toujours si facile à faire quand on est dans cette phase de mise en carton !

Pour les objets vraiment précieux, ou extrêmement fragiles : ne les mettez pas en carton, mais prévoyez de les prendre vous-même, dans une valise par exemple. On n’est jamais trop prudent, un carton peut se « perdre » en route ou bien faire une mauvaise chute.

À lire aussi : découvrez comment optimiser vos valises et les mettre à profit pendant votre déménagement.

QUIZ RANGEMENT : découvrez à quel animal vous ressemblez en fonction de votre sens du rangement.

Lièvre, Castor, Dauphin, Ecureuil, Renard : à chaque « bête de rangement », des conseils de Home-Organising pour vous aider.

6) Peaufinez les derniers détails avant l’arrivée des déménageurs (J-7)

La date approchant à grands pas, il vous reste encore quelques détails à régler pour que tout se passe bien le jour J.

Tout d’abord, si vous avez des enfants, surtout s’ils sont petits, faites-les garder dès la veillle au soir du déménagement. Faites appel aux grand-parents, ou bien demandez aux parents de leurs copains de classe : une soirée pyjama, c’est mieux qu’une journée cartons ! Mettez leurs jouets préférés dans leur sac, pour éviter le drame « où est mon doudou ? » à l’arrivée dans la nouvelle maison ! Et si vous avez des animaux, même conseil, mieux vaut leur prévoir un mode de garde pour la journée.

Ensuite, prévenez vos voisins, anciens et futurs, des nuisances du déménagement : c’est une précaution de bon voisinage qui sera appréciée. Un petit mot affiché au niveau des boites aux lettres, c’est facile à faire, encore faut-il y penser.

N’oubliez pas non plus de prévenir les copropriétés : certaines installent des protections pour l’ascenseur ou les couloirs pour éviter les dégâts dans les parties communes lors des déménagements.

Pensez aussi à demander une autorisation de stationnement à la mairie si vous déménagez ou emménagez en plein centre-ville : ça sera bien utile pour stationner le camion.

Enfin, un grand ménage s’impose avant l’emménagement, tant que le logement est encore vide. Petit conseil Feng Shui : ce ménage-là est très important car c’est une purification de l’espace, une sorte de « nettoyage énergétique ». Il permet d’enlever l’empreinte des précédents occupants, de manière symbolique. Que vous y croyiez ou non, faites le ménage, vous vous sentirez mieux de toute façon !

À lire aussi : préparez votre emménagement en découvrant tous nos conseils pour bien s’installer dans un nouveau logement.

7) Les joies administratives du changement de logement (J-15 à J0)

Un certain nombre de contrats sont liés à votre logement actuel : il convient d’en résilier certains ou de prévenir de votre changement d’adresse pour les autres.

Commençons par le plus important : vous devez être assuré pour votre nouveau logement dès la remise des clés et surtout le jour de votre déménagement. Pensez bien à prévenir votre assurance que vous déménagez et donnez la nouvelle adresse. 

En ce qui concerne l’eau, l’électricité, le gaz : signalez votre déménagement pour faire relever vos compteurs. Résiliez vos anciens contrats et faites le nécessaire pour vos contrats d’énergie dans le futur logement. 

Internet, TV, téléphone : transférer ou changez de contrat. En fonction de la couverture réseau (fibre, ADSL) au nouvel endroit, il peut être plus judicieux de changer d’opérateur à l’occasion du déménagement.

N’oubliez pas non plus de signaler votre nouvelle adresse aux différentes administrations : impots, CAF, sécurité sociale, école, Mairie, banque, etc. Prévenez également votre employeur.

Lors de cette étape, il se peut que certains prestataires de service échappent à votre vigilance. Pour éviter les désagréments des courriers perdus, pourquoi ne pas souscrire à un service de redirection de courrier de votre ancienne vers votre nouvelle adresse auprès de la Poste ? C’est un bon moyen de s’offrir un peu de sérénité !

Enfin, pour les locataires, prenez rendez-vous pour l’état des lieux de sortie et la restitution des clés.

Voilà, en suivant tous mes conseils, vous serez fin prêt pour le Jour J du déménagement.

Vous redoutez l’étape du tri ? Découvrez mes services de coach en désencombrement. Je peux vous aider à faciliter cette étape de votre déménagement.

visuel visioconférence home-organising

(RDV visio 1h – gratuit – sans engagement)

Et si vous réserviez un rendez-vous en ligne pour faire le point avec moi ? Ensemble :

  • Faisons un état des lieux de votre situation
  • Discutons de vos objectifs
  • Vérifions l’adéquation de la méthode KonMari à vos besoins.

Cet article vous a plus ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !