6 étapes pour se libérer du désordre dans la maison

maison en désordre : 6 étapes pour s'en libérer

Quand une maison est en grand désordre, la question est : « mais par où commencer ? ». Les volumes paraissent tellement énormes, que la tâche de rangement paraît insurmontable. Pourtant, venir à bout du désordre dans sa maison est tout à fait possible. Pour cela, suivez ces 6 étapes et libérez-vous enfin de ces objets qui vous encombrent !  

  1. Faire le plein d’énergie positive
  2. Choisir judicieusement par quoi commencer
  3. Bien gérer son temps et savoir s’arrêter
  4. Faire sortir les objets triés de chez soi
  5. Définir une organisation durable et sans désordre
  6. Prendre de nouvelles habitudes

#1 Faire le plein d’énergie positive

Le plus difficile dans le rangement, c’est de s’y mettre !

Bien évidemment, vous comme moi, nous avons toujours mille autres choses plus intéressantes à faire que de faire du tri chez nous.  

Alors, pour que cette étape de désencombrement soit pleinement réussie, je vais vous donner un conseil tout simple : choisissez le bon moment pour vous lancer.

Il y a quelques astuces pour faire le plein d’énergie positive et ainsi mettre toutes les chances de votre côté :

  • Choisissez un jour où vous êtes en forme, où vous vous levez du bon pied, plein(e) d’énergie.
  • Privilégiez un jour où il fait beau, où vous pourrez ouvrir les fenêtres, faire circuler l’air.
  • Réfléchissez si vous aimez travailler dans le calme, avec le chant des oiseaux dehors, ou bien si vous voulez profiter de ce moment de rangement pour écouter votre musique préférée (une musique qui vous met en joie bien sûr !).
  • Prévoyez d’occuper les autres membres du foyer avec une activité à l’extérieur ou bien choisissez un jour où vous êtes seul(e) dans la maison ou l’appartement. Vous vous assurez ainsi la paix pendant quelques heures !
  • Et, si c’est possible, coupez toutes vos notifications, e-mails, réseaux sociaux, afin de vous mettre dans une bulle pendant que vous rangez. Vous serez ainsi plus efficace et verrez de plus gros progrès après votre séance de désencombrement.

#2 Choisir judicieusement par quoi commencer

On commence par ses propres affaires

Voyons voir, est-ce que vous avez déjà été tenté(e) de ranger les affaires des autres, par exemple ? C’est bien connu, « mes enfants ne rangent jamais leurs jouets », « mon mari (resp. ma femme) laisse toujours trainer ses affaires ».

Voilà, leur fouillis à eux, vous le voyez… mais le vôtre, à vous, non.

Et pourquoi ça ? Tout simplement parce que vous n’avez aucun attachement sentimental avec leurs affaires. Donc c’est bien plus facile de trier ce qui vous semble être du bazar !

Mais, imaginez juste un instant s’ils se permettaient la même chose avec vos affaires à vous…

Bref, pour pouvoir emmener les autres membres du foyer dans votre sillon et mettre un terme au désordre dans la maison, je vous conseille fortement de laisser leurs affaires tranquilles dans un premier temps.

Occupez-vous des vôtres, pour démarrer, et vous verrez, vous aurez beaucoup moins de tensions à gérer !

« Charité bien ordonnée commence par soi-même », dit le proverbe.   

On trie d’abord l’espace de vie

Autre fausse bonne idée pour démarrer : vouloir trier la cave ou le grenier.

On se dit : « Tiens, c’est là que je vois le plus de bazar, je vais commencer par là ».  

Mais voulez-vous que je vous dise ce que je pense des objets de la cave ou du grenier ? Selon moi, ce sont des objets qui sont au Purgatoire. Ils ne sont plus vraiment vivants, car vous ne les voulez plus dans votre espace de vie. Mais ils ne sont pas tout à fait morts non plus, puisqu’ils attendent, là dans cette cave ou ce grenier, pour l’ « éternité ».

Et en fait, ils attendent là, pour une raison bien précise : quand vous les avez mis là, il y a 1 an, 5 ans, ou peut-être 15 ans, vous n’avez pas su décider de leur sort. Alors, vous les avez gardés, sans raison vraiment valable.

Ces objets de cave, ou de grenier, croyez-en mon expérience, ce ne sont pas les plus faciles à trier

Mon conseil : pour en finir avec le désordre dans votre maison, commencez par trier des objets de votre espace de vie. Votre but sera d’apprendre à libérer l’espace, réellement, en prenant des décisions qui vont à leur terme, sans ajouter encore au fouillis de la cave ou du grenier. Et lorsque vous aurez enfin épuré l’espace de vie, là, vous serez armé(e) pour affronter les objets du Purgatoire !

QUIZ RANGEMENT : découvrez à quel animal vous ressemblez en fonction de votre sens du rangement.

Lièvre, Castor, Dauphin, Ecureuil, Renard : à chaque « bête de rangement », des conseils de home-organising pour vous aider !

On démarre par des objets « faciles » à trier

Faites un tour rapide de votre logement, et voyez quel type d’objet vous paraît vraiment encombrer l’espace.

Qu’est-ce qui vous gêne le plus ? Plutôt les vêtements, les livres, ou bien la cuisine mal rangée ?

Un bon choix d’objets pour démarrer, c’est :

  • Une catégorie d’affaires en surnombre, qui vous gêne : pour avoir l’effet de libération d’espace, qui va vous encourager pour continuer.
  • Des objets qui sont d’utilité courante, qui permettent de voir immédiatement les bénéfices de votre tri. Par exemple : un dressing bien ordonné pour s’habiller plus facilement le matin, une cuisine bien rangée pour pouvoir mieux cuisiner en famille !
  • Des choses facilement remplaçables : autorisez-vous à expérimenter le manque, mais aussi à faire des erreurs. Un pantalon dont vous vous êtes séparé(e) vous manque ? Vous pourrez en retrouver un très similaire (même mieux, peut-être !). Vêtements, ou livres, sont de bonnes catégories d’objets pour démarrer.

La méthode KonMari propose un ordre bien précis pour ranger ses objets : suivez l’ordre préconisé par Marie Kondo et apprenez le tri par catégories de la méthode KonMari.

#3 Bien gérer son temps et savoir s’arrêter

Rien de plus énervant que de faire un grand tri, de tout sortir, de faire plein de piles et puis… de devoir tout arrêter en urgence parce que les enfants rentrent de l’école, ou bien que vous avez oublié que vous aviez rendez-vous chez le médecin.

A ce moment-là, vous regardez l’état du salon, avec les tonnes d’objets empilés à droite et à gauche. Et vous vous effondrez, en vous disant que vous n’êtes pas allé(e) au bout… Et que votre maison est encore plus en désordre qu’avant !

Pour éviter ce scénario catastrophe, j’ai quelques conseils à vous donner.

Tout d’abord, prévoyez un temps suffisant pour pouvoir avancer : 2 ou 3 heures, c’est bien déjà.

Ensuite, mieux vaut découper votre tri en sous-tâches, plutôt que de vous mettre sur un volume trop important au départ. Par exemple, si vous triez vos vêtements, des sous-catégories possibles sont : vêtements d’été, vêtements d’hiver, vêtements de sport, vêtements de nuit, sous-vêtements, vêtements de cérémonie, etc. Ainsi, vous attaquez chaque sous-catégorie une par une, et vous pouvez plus facilement aller au bout.

Enfin, prévoyez un plan d’ « arrêt d’urgence » : vous n’avez pas fini de trier vos livres ? Pas grave, mettez ceux qu’il vous reste à trier dans des cartons, ou bien des cabas de course. Vous pourrez ainsi reprendre votre tri là où vous en étiez lors de votre prochaine session de rangement. Au moins, même si le rangement n’est pas encore fini, les objets ne sont pas en vrac dans le salon !

#4 Faire sortir les objets triés de chez soi

Je ne le dirai jamais assez : tout l’enjeu dans le rangement, c’est le désencombrement. C’est dans cette phase de tri que vous allez vraiment gagner de l’espace chez vous.

Vous allez gagner de l’espace, oui. Mais à une condition, très importante : que vous fassiez vraiment sortir les objets triés de chez vous.

Très souvent, les sacs d’objets triés s’entassent dans l’entrée, en attendant que « quelqu’un » s’occupe de les déposer en ressourcerie, ou ailleurs. Les vêtements qu’on voudrait vendre occupent la moitié du dressing, quand ils ne s’empilent pas sur un portant dans la chambre des enfants… Bref, ces objets en partance ont une fâcheuse tendance à stagner.

Et, ce faisant, ils sont toujours là, à vous gêner, et à vous peser. Non seulement, l’espace n’est pas libéré, mais en plus, ils vous sautent au visage à chaque fois que vous poussez la porte !

Bref, je sais que ça demande un effort supplémentaire, mais c’est très important d’aller au bout de votre démarche de tri. Après avoir désencombré, mettez un point d’honneur à faire sortir les objets de chez vous. Sinon, ils vont encore finir à la cave !!! (et vous serez reparti(e) pour un tour).

Vous avez trié, mais vous ne savez pas quoi faire des objets ? Découvrez plein d’idées et d’astuces pour savoir que faire des objets dont on ne se sert plus.

#5 Définir une organisation durable et sans désordre

Une fois que vous avez bien désencombré et fait sortir les objets triés de chez vous, vous pouvez vous occuper de l’organisation.

Dans cette phase, il s’agit de trouver une place logique à chaque objet et de faire en sorte que tout soit facile à retrouver, par tous les occupants de la maison ou de l’appartement.

Voici les conseils que je vous donne pour choisir une organisation durable :

Des rangements en nombre suffisant :

C’est seulement une fois que les objets sont triés qu’on peut réfléchir à la quantité nécessaire de rangements. Comment savoir si vous avez assez de rangements ? C’est simple. Si, même après votre tri, vous êtes encore obligé(e) de forcer pour tout faire tenir, c’est que probablement vous manquez de meubles de rangements.

Un bon rangement est un rangement où les objets n’ont pas l’air « entassés ».

Des rangements simples et bien visibles :

Les rangements trop complexes sont des nids à désordre. Evitez les meubles trop profonds, ou encore les rangements inaccessibles sous le lit.

Tout doit être visible dans vos placards et armoires : de cette façon, les emplacements des objets sont connus de tous les membres du foyer. Et cela vous évitera d’entendre « maman, c’est où la nouvelle place des stylos ? ».

Attention, rangement « visible » ne veut pas dire rangement « ouvert » : je conseille plutôt des rangements fermés. Selon moi, les étagères du salon servent plus à la décoration qu’au stockage !

Des rangements esthétiques :

Cela paraît simple, et pourtant ça fonctionne. Quand c’est beau et en ordre, on a envie que ça dure comme ça.

En revanche, quand c’est déjà en pagaille, la tentation est forte d’en rajouter : « Oh, ce n’est pas bien grave, un peu plus, un peu moins de bazar… »

Bref, amusez-vous à compartimenter vos tiroirs avec des boîtes, à créer des harmonies visuelles dans votre dressing, à trier vos livres par couleur de couverture. Laissez libre cours à votre créativité pour créer des rangements qui vous plaisent et que vous aurez à cœur de garder toujours beaux et bien ordonnés.

#6 Prendre de nouvelles habitudes

Vous voulez vous libérer définitivement du désordre dans votre maison ? Alors, je vous invite à mettre en place quelques routines dans votre organisation familiale.

Remettre les objets à leur place

Tout d’abord, si ce n’est pas un réflexe dans la famille : entraînez-vous à remettre les objets à leur place. Maintenant que chaque objet à son emplacement attitré, il n’y a plus d’excuse pour ne pas le ranger.

On met les vêtements sur le porte-manteau, on évite de laisser trainer n’importe quoi sur la table basse. Attention, c’est important que chacun des membres du foyer se sente concerné : ce n’est pas une personne qui doit ranger pour tous les autres !

Bref, au début, ça ne sera peut-être pas naturel, mais très vite, ça va devenir automatique de remettre les objets à leur place.

Continuer à faire partir ce qui n’inspire plus

Ensuite, autre bonne habitude à prendre : continuez à faire partir ce qui ne vous inspire plus. Il ne s’agit plus de faire un grand tri, mais un tri plus « quotidien ». Quand un objet ou un vêtement ne vous plaît plus, n’attendez pas pour vous en séparer : mettez-le directement dans un carton pour la ressourcerie par exemple. Ainsi, vous aurez toujours un « flux » d’objets sortants, et c’est tout à fait normal.

Revoir ses habitudes d’achat

Enfin, parlons du « flux » entrant : en mettant un terme au désordre dans votre maison, vous allez forcément prendre conscience de vos habitudes d’achat. Vous allez constater des produits ménagers en quantité astronomique, des t-shirts en triple exemplaires, des livres tout neufs jamais ouverts. J’en passe et des meilleures.

Rien d’étonnant donc, si je vous dis qu’après un grand tri, vos habitudes d’achat vont changer.

Vous allez avoir envie de raisonner vos achats, en ayant en tête justement que vous ne voulez pas le retour du désordre chez vous !

Cela se fera très naturellement, vous verrez. Vous allez simplement faire beaucoup plus attention à ce qui entre chez vous. Et en n’achetant que des objets dont vous avez besoin, que vous aimez, qui vous mettent en Joie, vous vous assurerez qu’il n’y a pas d’intrus dans votre intérieur.

Vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour mettre fin au désordre dans votre maison ? Découvrez mes services de home-organiser Marie Kondo et désencombrez votre maison pour retrouver joie et énergie dans votre vie !

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !