Ranger sa cuisine avec la méthode de Marie Kondo

le rangement de la cuisine avec la méthode de Marie Kondo

Quand il faut passer une heure à ranger avant de commencer à cuisiner, on finit par ne plus avoir envie de préparer à manger ! Alors, comment faire pour désencombrer sa cuisine efficacement et durablement ? Comment ranger sa cuisine à la « Marie Kondo » ? C’est ce que nous allons voir en détail dans cet article. Le rangement de la cuisine selon la méthode KonMari tient en 3 étapes-clés : des principes d’aménagement simples, du tri, et de nouvelles habitudes à prendre. En route pour le guide complet du rangement de la cuisine selon Marie Kondo !

  1. Les règles du rangement en cuisine selon la méthode de Marie Kondo
    1. Le bon choix de meubles pour une cuisine KonMari
    2. Une place pour chaque objet, chaque objet à sa place
    3. Privilégier le rangement vertical
    4. Soigner l’esthétique de votre cuisine
  2. Le désencombrement de la cuisine selon la méthode KonMari
    1. Préparer son chantier de tri de la cuisine
    2. Procéder au tri par catégorie d’objets de cuisine
    3. Trouver la joie dans les objets de cuisine
    4. Faire la chasse aux doublons
  3. Les habitudes à prendre pour garder sa cuisine rangée
    1. Conserver votre plan de travail toujours libre
    2. Garder votre réfrigérateur bien rangé
    3. Bien gérer vos stocks de nourriture

1- Les règles du rangement en cuisine selon la méthode de Marie Kondo

Voyons tout d’abord les règles d’une cuisine bien pensée pour le rangement, selon les principes de la méthode KonMari. Si vous avez le projet de changer de cuisine, vous trouverez ici de bons conseils pour choisir vos futurs meubles et accessoires. Et si vous voulez simplement mieux exploiter votre cuisine actuelle, cela vous donnera aussi des idées d’optimisation de vos rangements.

Le bon choix de meubles pour une cuisine KonMari

Privilégier les tiroirs en partie basse

Plus profonds et plus accessibles que les meubles hauts, les meubles bas sont vraiment les espaces de stockage prioritaires dans une cuisine. Il faut leur porter attention quand on conçoit sa cuisine ou qu’on veut en améliorer l’organisation. 

Quels meubles bas privilégier pour mettre en place le rangement KonMari en cuisine ?

Même recommandation que pour un dressing KonMari :

Envie d’en savoir plus sur la méthode KonMari pour vos vêtements ? Découvrez comment mettre en place la méthode Marie Kondo dans votre dressing.

tiroirs en partie basse des meubles dans une cuisine rangée Marie Kondo

Pourquoi des tiroirs plutôt que des étagères ?

  • Les tiroirs permettent d’utiliser toute la profondeur disponible : tout ce qui se trouve au fond d’une étagère basse est promis à l’oubli, croyez-moi.
  • Les tiroirs sont plus ergonomiques : vous attrapez les objets facilement. Alors que sur une étagère basse, il faut se baisser, se contorsionner, voire déplacer des objets pour en atteindre d’autres.
  • Les tiroirs, enfin, permettent un vrai gain en visibilité grâce aux fameux rangement vertical, si cher à Marie Kondo.

Si vous n’avez pas de tiroirs dans votre cuisine, vous pouvez quand même faire quelques aménagements astucieux :

  • Option la moins couteuse : vous pouvez rechercher des bacs ou paniers aux bonnes dimensions afin de les poser tout simplement sur vos étagères basses. Ainsi, quand vous tirez le bac de rangement, c’est un peu comme un tiroir.
  • Option plus onéreuse (et avec un peu de bricolage !) : vous pouvez customiser vos rangements bas en adaptant des tiroirs, qui seront donc cachés derrière les portes battantes existantes. Si votre cuisine est récente, vous pourrez peut-être même trouver ces tiroirs chez votre fabricant de cuisine.
billot de cuisine avec un bac noir faisant office de tiroir

Eviter les meubles d’angle

Les meubles d’angle avec plateaux tournants : les cuisinistes en raffolent !

Mais vous, qu’en pensez-vous vraiment, de ces meubles soi-disant extraordinaires ?

Après avoir rencontré à plusieurs reprises ces fameux meubles lors de sessions home-organising de cuisine, voici mon opinion de spécialiste du rangement :

Oui, c’est du vécu : au moment du tri, quand on vide les meubles d’angle, on y trouve… surtout du bazar plein de poussière ! C’est logique, en réalité : le meuble n’étant pas pratique du tout à manipuler, les gens y stockent des objets qu’ils n’utilisent pas beaucoup, voire pas du tout. Bilan : un grand espace encombré et complètement perdu !

rangement de cuisine à la Marie Kondo avec uniquement des tiroirs en partie basse, même en angle

Bref, je rappelle ce principe simple d’organisation de Marie Kondo :

Donc, plutôt que d’installer un meuble bas d’angle, choisissez plutôt des tiroirs. Tant pis pour l’espace d’angle perdu.

Vous verrez, vous ne le regretterez pas !

Pour les meubles hauts d’angle, mon opinion est la même : ils sont particulièrement mal pratiques car inaccessibles. Ce sont des nids à désordre. Si vous le pouvez, évitez également les meubles d’angle hauts.

A la recherche d’idées pour libérer de l’espace chez vous ? Découvrez ces astuces de rangement pour gagner de la place chez vous.

Une place pour chaque objet, chaque objet à sa place

Des rangements pratiques et fonctionnels pour les objets du quotidien

Dans une cuisine, certains rangements sont facilement accessibles, d’autres beaucoup moins.

Par exemple, si vous avez des meubles hauts, tout ce qui se trouve hors de votre portée de bras est, par définition, inaccessible ! Même chose pour les objets ou la nourriture qui se trouvent au fond d’une étagère, on en a déjà parlé précédemment.

Bref, le conseil de bon sens à suivre :

Les rangements difficiles d’accès seront, quant à eux, laissés aux objets d’usage peu fréquent.

En résumé, vous pouvez prendre le temps de monter sur un escabeau pour aller chercher l’appareil à raclette, mais pas pour prendre les assiettes tous les soirs…

Autre principe de rangement pratique et logique :

Exemples :

  • Pour vider votre lave-vaisselle : c’est mieux si vos rangements de vaisselle sont à côté du lave-vaisselle.
  • Pour faire la cuisine : ustensiles, casseroles et poëles seront bien plus pratiques à proximité de la plaque de cuisson.

Le plan de travail n’est pas un espace de stockage

Symptomatique des cuisines trop remplies : on commence à se servir du plan de travail comme espace de stockage. Médicaments, bouteilles entamées, épices et assaisonnement : est-ce que ce genre d’objets s’étale sur votre plan de travail ?

Si c’est le chaos perpétuel sur votre plan de travail, il est temps de trouver une place ailleurs pour ces choses qui vous encombrent et vous empêchent… de cuisiner !

Le conseil de Marie Kondo :

Prenons un exemple pour illustrer ce « challenge » de trouver une place pour tout.

On voit souvent, sur les plans de travail, un bac à épluchures.

Cela fait désordre et puis, ce n’est pas particulièrement esthétique.

Quelle est la solution ? Vous pouvez mettre en place un rangement sous évier avec un bac en plastique pour y stocker vos déchets organiques qui attendent d’aller au compost.

cuisine rangée à la Marie Kondo avec un tiroir sous évier pour les déchets organiques et les produits d'entretien

Privilégier le rangement vertical chaque fois que c’est possible

rangement vertical Marie Kondo en cuisine avec un organisateur de tiroir en bois qui contient des planches à découper et des couvercles, à côté de poëles et casseroles empilées

On en a déjà parlé, dans une cuisine rangée façon Marie Kondo, il y a des tiroirs en partie basse.

Mais ce n’est pas tout d’avoir des tiroirs, il faut aussi « penser vertical » pour augmenter la visibilité :

Pourquoi pas d’empilage ? Parce que si vous faites des piles, vous êtes obligé de tout sortir pour attraper ce qui se trouve en dessous.

La solution ? Installer des organisateurs de tiroirs qui vont compartimenter l’espace et vous permettre d’installer vos objets à la verticale.

Faites preuve de créativité, et utilisez par exemple des boites à chaussures, ou des boites en bois.

rangement vertical Marie Kondo en cuisine avec plusieurs organisateurs de tiroirs pour les moules à gâteaux et ustensiles de pâtisserie

Soigner l’esthétique de votre cuisine

Le dernier pilier de la méthode KonMari concerne l’esthétique.

Loin d’être un détail, c’est au contraire très important de soigner le rendu final de votre cuisine une fois rangée.

Pourquoi ? Parce que si vous trouvez votre rangement à la fois pratique et beau, vous aurez la motivation pour que cela reste ainsi.

Donc, ne vous privez pas de ce levier puissant de motivation au rangement :

J’attire votre attention sur les rangements ouverts, comme les vitrines ou bien les étagères en hauteur. Portez un soin tout particulier à ce que vous voulez voir dans ces espaces ouverts. Croyez-vous que ce soit l’endroit idéal pour des piles de casseroles ou bien des stocks de nourriture ? Non, pas vraiment !

Retenez bien ce principe : les rangements ouverts ne doivent pas servir au stockage, mais plutôt à la décoration. Faites-vous plaisir et installez sur vos étagères, ou dans vos vitrines, vos plus beaux objets de cuisine. Par exemple, un moulin à poivre vintage, ou bien de beaux livres de cuisine.

2- Le désencombrement de la cuisine selon la méthode KonMari

Maintenant que vous avez bien en tête le résultat à atteindre en termes d’organisation, voyons comment Marie Kondo recommande de trier une cuisine. Comme dans la plupart des foyers français, vos placards de cuisine cachent sans doute une quantité astronomique d’objets. Mieux vaut donc une méthode solide pour ne pas vous décourager en chemin, et surtout, retrouver l’usage de votre cuisine au plus vite !

Préparer son chantier de tri de la cuisine

A l’instar de la salle de bain, on ne peut pas se passer très longtemps de sa cuisine.

Et de ce fait, engager un grand chantier de tri dans la cuisine ne s’improvise pas. Ca se prépare !

Peut-être viser un week-end où les enfants ne sont pas là ? Ou bien quelques jours en été où il est possible de « pique-niquer » si jamais le chantier dure plus longtemps que prévu ?

Prévoyez le temps adéquat : comme il y a beaucoup de placards dans une cuisine, il y a beaucoup, beaucoup, d’objets à trier. Vous verrez, vous serez sûrement étonné(e) par les volumes que vous allez sortir !

Donc, ma recommandation au niveau du temps à allouer :

  • 3-4 heures pour une kitchenette dans un studio
  • 1 journée minimum pour une cuisine familiale

Enfin, dernier conseil avant de démarrer : prenez des photos des intérieurs de vos placards et tiroirs. Cela vous permettra de vous souvenir de la localisation initiale des objets.  

Procéder au tri par catégorie d’objet de cuisine

Un incontournable dans la méthode de Marie Kondo :

Pour faciliter l’opération, Marie Kondo recommande de subdiviser en trois sous-catégories :

  • Vaisselle
  • Ustensiles de cuisine
  • Stocks de nourriture

Choisissez la catégorie qui vous semble la plus problématique pour vous. Il peut être intéressant de commencer par les plus gros volumes, par exemple.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez le rangement par catégories KonMari, la clé de la méthode de Marie Kondo pour garder sa maison organisée.

Une fois que vous avez décidé par quoi démarrer, sortez tous les objets de même sous-catégorie et disposez-les devant vous sur une grande table, si possible.

A ce moment-là, posez-vous cette question :

Oui, chez Marie Kondo, on ne se demande pas ce qui doit partir mais ce qui doit rester !

Trouver la joie dans les objets de cuisine

Quand vous cherchez à décider si un objet a sa place chez vous, Marie Kondo vous invite à vous demander si cet objet vous met en JOIE.

Pour vous aider, explicitons un peu ce qu’est la Joie dans la cuisine.

Tout d’abord, mettons les choses au clair :

Bien évidemment, si la réponse est non, vous aurez sûrement un peu de difficulté à trouver de la Joie dans une poële ou dans un moule à cake.

Dans ce cas, réfléchissez au service que l’ustensile vous rend : c’est là que se cachera la Joie pour vous.

Si, en revanche, vous adorez cuisiner, alors là, le Test de la Joie de Marie Kondo est fait pour vous.

Prenez chaque objet de cuisine en main et suivez votre intuition :

En vous « connectant » avec l’usage réel et la joie que vos objets de cuisine vous procurent, vous allez prendre des décisions vraies. Et de nombreux objets que vous n’utilisez pas ou qui ne vous plaisent plus vont pouvoir partir, tout naturellement. Vous serez enfin libéré(e) de tous ces objets qui n’ont finalement plus leur place dans votre maison.

Faire la chasse aux doublons

Dernière astuce à vous donner pour le tri : diminuez encore les volumes en disant au revoir aux doublons.

Vous avez décidé de garder, par exemple, 10 casseroles/poëles/cocotte/crêpière. Mais avez-vous besoin des 10 couvercles assortis ? S’il y a plusieurs fois le même diamètre, gardez celui que vous préférez et séparez-vous des autres.

Soyez intraitable, les boites qui n’ont pas de couvercle ne vous servent à rien. C’est comme les chaussettes orphelines : au bout d’un moment, tout espoir est perdu de refaire la paire !

À quoi cela vous sert-il d’avoir 5 louches, 15 spatules en bois : songez à la place et au temps que vous allez gagner en gardant seulement les plus pratiques !

3- Les habitudes à prendre pour garder sa cuisine rangée comme Marie Kondo

Félicitations, vous avez trié tous vos objets de cuisine et mis en place une organisation digne de Marie Kondo dans vos placards et tiroirs. Seulement, comment s’assurer que le désordre ne reviendra pas ? En suivant ces derniers conseils d’organisation !

Conserver votre plan de travail toujours libre

Pour garder votre cuisine bien rangée et épurée, fixez-vous l’objectif « Plan de travail toujours libre ».

Cela signifie notamment :

Dans l’idéal, donc, visez d’avoir le moins de choses possibles sur votre plan de travail.

Bien sûr, il s’agit d’un savant dosage entre « cuisine minimaliste » et « cuisine pratique au quotidien ».

En effet, si vous rêvez d’utiliser votre robot multi-fonction plus souvent, il sera peut-être judicieux de le laisser à disposition sur le plan de travail.

Garder votre réfrigérateur bien rangé

Une autre bonne habitude à prendre : la gestion des stocks du réfrigérateur

Quand votre réfrigérateur est presque vide, sortez tout, triez les produits périmés, profitez-en pour nettoyer, et surtout notez ce qui vous manque pour vos prochaines courses.

On ne part pas faire ses courses sans avoir fait d’abord le point sur ses stocks !

Bien gérer vos stocks de nourriture

Faites bien attention à ce qui « entre chez vous », c’est là que le désordre en cuisine peut revenir.

Ne surstockez pas de nourriture au prétexte de bonnes affaires, surveillez vos stocks et notez ce qui vous manque au fur et à mesure.

L’idéal est d’avoir une gestion de vos stocks de nourriture en quelque sorte en flux tendu. Ainsi, vous avez moins de produits qui se périment, et vous avez un volume qui reste sous contrôle dans vos placards.

Vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour ranger votre cuisine ? Découvrez mes services d’home organiser Marie Kondo et désencombrez votre maison pour retrouver joie et énergie dans votre vie !

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard.